Souvenirs de la presqu’île de Giens.

La presqu’île de Giens

 

(en occitan provençal lenga de Gienh selon la norme classique de l’occitan ou lengo de Gien selon la norme mistralienne) est une presqu’île reliée au continent par un double tombolo. Elle correspond à la limite entre le Golfe du Lion et le Golfe de Gênes. Elle se situe sur la commune de Hyères.

La commune d’Hyères est liée au sel comme en témoigne son étymologie tirée du latin « eras » qui se rapporte aux aires salantes. À seulement 10 minutes du centre-ville et à une heure de Marseille, prenez un grand bol d’air, idéal pour se ressourcer dans un espace naturel unique au monde, entre sel et mer.

Autrefois Giens était une île, mais elle est maintenant rattachée à la ville médiévale par un double tombolo. Une accumulation d’alluvions qui en fait un site unique au monde. Ce double cordon dunaire enserre l’étang des Pesquiers (environ 550 hectares) et le salin. Ces marais, les Salins d’Hyères, étaient exploités par la Compagnie des Salins du Midi jusqu’en 1995.

L’eau salée, le vent et le soleil forment une combinaison parfaite pour produire jusqu’à 30 000 tonnes de sel par an. Depuis 2001, le salin est la propriété du Conservatoire du littoral, qui l’a labellisé « zone humide d’importance internationale » et géré par Toulon Provence Méditerranée (TPM), avec l’appui technique et scientifique du Parc national de Port-Cros.

Les Salins sont des écosystèmes rares et fragiles, un lieu idéal pour observer les flamants roses, l’avocette élégante ou l’échasse blanche. Faites comme les Hyèrois, arpentez la route du sel à pied ou à vélo, une promenade vivifiante. Sur la presqu’île, appréciez les petits ports traditionnels et sur le tombolo ouest adonnez-vous aux sports de glisse, au kite-surf et au surf, parce que la mer est baignée par les vents toute l’année.

Puis rendez-vous à la Tour Fondue pour embarquer sur une navette direction les îles d’Or, les îles d’Hyères. En 15 minutes, ces paradis préservés sont accessibles : Porquerolles, Port Cros et Le Levant. Un archipel sans voiture où l’on se déplace uniquement à vélo, comme à Porquerolles. L’île la plus à l’ouest dispose de 54 km de sentiers, entre maquis, terres agricoles et sentier littoral. Les amateurs de plages paradisiaques sont enchantés à Porquerolles, l’eau cristalline laisse voir une faune et une flore sous-marines extrêmement riches. À Port-Cros, découvrez le sentier botanique et la maison du parc, et sur l’île du Levant, assistez à des concerts et expositions.

Nos autres book photo