Balade sur les rives du Rhin entre Strasbourg & Mainz. – Part. 1

Reportage et déambulations sur les rives du Rhin entre la France (Strasbourg) et l’Allemagne (Mainz).

Le Rhin :

 

Le Rhin (allemand Rhein, néerlandais Rijn, romanche Rein) est un fleuve d’Europe centrale et de l’Ouest, long de 1 233 km. Il est la colonne vertébrale de l’Europe rhénane, l’espace économique le plus dynamique d’Europe et l’un des grands lieux de puissance du monde. Son bassin versant, de 198 000 km2, comprend la majeure partie de la Suisse, une partie de l’Autriche et l’intégralité du Liechtenstein, de grandes parties de l’Allemagne et des Pays-Bas, une partie de la France et de la Belgique, la majeure partie du Luxembourg, et même une petite partie de l’Italie. Il s’agit du plus long fleuve se déversant dans la mer du Nord et de l’une des voies navigables les plus fréquentées du monde. Il fournit de l’eau potable à plus de 30 millions de personnes.

Il donne son nom à la Rhénanie, une région de l’Ouest de l’Allemagne, à deux länder de l’Allemagne — la Rhénanie-du-Nord-Westphalie (Nordrhein-Westfalen) et la Rhénanie-Palatinat (Rheinland-Pfalz) — ainsi qu’aux deux départements français du Haut-Rhin et du Bas-Rhin.

Parmi les villes les plus grandes et importantes sur le Rhin se trouvent Cologne, Rotterdam, Strasbourg et Bâle.

Viticulture de l’autre coté du Rhin :

 

Le Spätburgunder ou le Gewurztraminer Allemand ne se trouvent pas facilement chez nous (Alsace), mais ces deux vins allemands sont très bien.

Une escapade au raisin dans la région est tout à fait intéressante. Les meilleurs vins de Geman dans la Moselle, le Palatinat, la Rheingau et la Hesse rhénane. En ce qui concerne le monde du vin, l’Allemagne est dans le jeu du vin depuis les Romains et offre certaines des variétés de vin les plus élégantes et aromatiques du monde, notamment pour le noble Riesling. Cependant, il peut être difficile de trouver votre main sur une bouteille en dehors de l’Allemagne. Les secrets viticoles les mieux gardés de la région sont rarement exportés car les habitants adorent chaque goutte. Quelques visites des vignobles allemands nous ont fait rêver… et partager ces vins avec quelques délices culinaires de la région nous ont fait grand plaisir.

 

 

Circuit des châteaux le long du Rhin :

 

En remontant le Rhin depuis Coblence, vous traverserez une série de bourgs fortifiés construits à l’ombre de châteaux forts. Si le château Stolzenfels date du 19e s., la ville de Boppard vous offrira un cadre typiquement médiéval. Vous passerez aussi par St. Goar et sa forteresse : Burg Rheinfels. Vous verrez les tours d’Oberwesel et les trois forteresses de Schönburg, les fortifications de Bacharach, les terrasses de Burg Sooneck ou les sites de Burg Rechenstein et Burg Rheinstein. Le circuit s’achève à Bingen.

 

 

La Lorelei :

 

Ce rocher légendaire est le symbole du Rhin romantique. Il occupe une place de choix dans la littérature allemande. Selon la légende, la Lorelei était une ondine blonde (génie des Eaux dans la mythologie nordique) qui captait l’attention des bateliers par ses attraits et ses chants mélodieux, à l’endroit le plus dangereux du fleuve. Du haut du rocher, on a des vues sur la « trouée héroïque » du Rhin romantique.

Mayence (Mainz) :

 

Capitale du land de la Rhénanie-Palatinat depuis 1949, Mayence compte environ 200.000 habitants et est depuis 5 siècles une grande ville universitaire. Elevée au confluent du Main et du Rhin, Mayence a un nom d’origine celtique : ville dorée, probablement inspiré par Mogon (dieu de la Lumière).
Elle connaît, au Moyen Age une puissance exceptionnelle alliant le pouvoir temporel au pouvoir spirituel ; sa cathédrale en est le symbole éclatant. L’archevêque Willigis (10ème siècle) était tout à la fois prince électeur et chancelier du Saint Empire Romain. A la veille de sa consécration, la cathédrale fut ravagée par un incendie et ce n’est qu’en 1036 que l’église actuelle dont le bâtiment a subi de nombreuses modifications au cours des siècles suivants, fut consacrée par l’évêque Bardo. Cette cathédrale présente des vitraux gothiques du 18ème, des monuments funéraires datant de la Renaissance alors que les stalles du chœur sont d’époque baroque.

De son passé, Mayence n’a conservé que l’Augustiner strasse et ses petites ruelles adjacentes au cœur desquelles on peut admirer de très belles maisons à colombages ainsi que des monuments néoclassiques.

Gutenberg, père de l’imprimerie moderne, en est l’enfant le plus célèbre du pays. Il mit au point un système de caractères mobiles en métal et établit ainsi la réputation de l’Université de cette ville qui est l’une des plus anciennes d’Allemagne.

Nos autres book photo